Rechercher
  • CELSA Jcom

RDV DE LA COM' #6 L’émergence des salles audio à la manière de l’application Clubhouse


Le contexte sanitaire actuel a profondément redéfini notre rapport à la mobilité et notre utilisation des supports numériques et des médias sociaux notamment. La majorité de nos interactions passe aujourd’hui par des écrans. Les plateformes ne cessent de se développer pour faciliter nos échanges tant professionnels - avec le renforcement du télétravail notamment - que personnels.


Des applications ont ainsi vu le jour et ont émergé assez rapidement dans ce contexte. C’est le cas de Clubhouse, un réseau social d’un nouveau genre qui permet de discuter en direct via des “tchats” audio, ce qui lui vaut son surnom “Twitter de l’audio”.


En quelques mois, Clubhouse enregistre déjà plus de 2 millions d’abonnés à travers le monde. Lancée il y a moins d’un an, l’application se positionne comme une nouvelle alternative dans l’univers des médias sociaux et profite de l’aval médiatique de nombreuses personnalités comme Elon Musk, le fondateur de Tesla, ou encore Mark Zuckerberg afin de se faire connaître du plus grand nombre. Cette publicité s’est avérée très pertinente puisque Clubhouse a rapidement atteint plus de 10 millions de téléchargements.



Comment l’application fonctionne-t-elle ?



Comment se fait-il que l’application ait fait le buzz ? La réponse : l’accès n’est possible uniquement par parrainage d’un.e utilisateur.rice déjà inscrit.e. Ainsi, chaque nouvel.le utilisateur.rice reçoit deux invitations par SMS à distribuer à son entourage, pas plus, pas moins. C’est ainsi que Clubhouse a rapidement atteint son nombre d’abonnés, qu’elle a su séduire grâce à son offre innovante.


C’est quoi le principe ? Avec Clubhouse, tout repose sur la voix. Pas de photos ni de vidéos et encore moins de posts ou de hashtags : l'écrit y est impossible. Il faut parler ou écouter pour participer.

Se présentant comme un « réseau social basé sur la voix », Clubhouse cherche ainsi à s’imposer comme le nouvel icône et l’emblème de l’audio numérique. Le succès de l’appli triomphe malgré la mise en lumière de quelques problèmes d’ordre éthique. En effet, une instruction a été ouverte par la CNIL (l’autorité française de protection des données personnelles des internautes), début 2021, pour mesurer si l’application Clubhouse respectait le Règlement Général de Protection des Données (RGPD).


Malgré cela, l’application Clubhouse connaît, au même titre que les interactions sociales virtuelles en général, un essor indéniable depuis la crise de la COVID-19. Par ailleurs, le succès de la plateforme a poussé plusieurs réseaux sociaux à se lancer dans l’aventure du chat audio. La plateforme a ainsi su se saisir d’un contexte particulier mais propice ce qui lui a permis d’atteindre sa popularité actuelle.


Une interface qui fait l’unanimité


Vous l’aviez peut-être déjà remarqué mais Twitter a lancé les “Spaces, des espaces de chat vocal, une fonctionnalité lancée en bêta privée en décembre 2020, qui n’est pour l’instant accessible qu’à un nombre restreint d’utilisateurs.rices. En mars dernier, Twitter a annoncé que l’outil devrait être ouvert à tous en avril prochain !


Nous vous conseillons donc (un petit tips ça ne fait pas de mal !) de mettre à jour votre application - si ce n’est pas déjà fait - pour pouvoir accéder à la fonctionnalité lorsque celle-ci sera officiellement déployée ! ;-)


Sur le modèle de Clubhouse, Facebook et Instagram ont également adapté leurs fonctionnalités pour répondre à la demande croissante des utilisateurs.rices. Entre les Live rooms d’Instagram et les Messenger rooms de Facebook, Clubhouse n’en a pas fini avec la concurrence. Facebook réadapte d’ailleurs actuellement son offre et prépare une nouvelle fonctionnalité. Le Live Audio permettra aux utilisateurs.rices de créer des “salles” publiques ouvrant l’écoute du débat à une plus large audience, à la manière de ClubHouse. Une fois la salle Live Audio créée, l’utilisateur.trice pourra inviter d’autres utilisateurs.rices à le rejoindre (via une publication Facebook ou via un message direct sur Messenger, par exemple).


Et aujourd’hui, c’est au tour de LinkedIn de se lancer dans les chats audio, en suivant son objectif professionnel. Cet outil offrira un boost supplémentaire pour le réseau et les membres de LinkedIn. En effet, c’est une occasion pour les utilisateurs.rices d’améliorer leurs connexions, de renforcer leur présence dans un secteur spécifique et de bénéficier d’un espace créatif supplémentaire. De la même manière, les marques auront une nouvelle opportunité de rassembler leurs communautés.


La question à se poser est donc : L'application Clubhouse réussira-t-elle à tenir face aux géants des réseaux sociaux ?


Affaire à suivre…




0 commentaire